TIROIRS

 

Les tiroirs font partie de l'ensemble architectural du meuble, et leur devanture s'harmonise avec la façade. C'est l'assemblage à queues d'aronde décrit page 15 qui est employé pour la construction des tiroirs parce qu'il offre le plus de résistance aux tractions qui s'exercent sur la devanture pendant le fonctionnement.

Un tiroir se compose : d'une devanture, de deux côtés, d'un derrière et d'un fond. Ces pièces ont leur épaisseur subordonnée à l'importance du tiroir. Lorsqu'il est destiné à une table, un bureau, un buffet, etc... les épaisseurs courammentemployées sont les suivantes :

Devanture :

22 mm

Côtés :

12mm

Derrière :

8 ou 9 mm

Fond en bois massif :

17 ou 8 mm

Fond en contreplaque :

4 ou 5 mm

Le fond, maintenu dans une rainure sur la face et les côtés, passe sous le derrière, dans lequel il est vissé ou cloué.

La profondeur de la rainure dans la devanture est proportionnée à l'épaisseur du bois utilisé soit environ 8 mm pour une épaisseur de 22; dans les côtés elle est toujours égale au tiers de leur épaisseur. Sous la rainure, la joue nécessaire ne doit pas être inférieure à 7 ou 8 mm et doit se trouver située dans la queue d'aronde.

S'il est constitué par un contre-plaqué, le fond s'engage à vif dans les rainures sur trois côtés et s'affleure avec le derrière du tiroir. En bois massif, les fibres toujours parallèles à la devanture peuvent subir un mouvement de retrait important. C'est pour cette raison que le fond s'aligne sur l'extrémité des côtés en saillie de 5 ou 6 mm sur le derrière, pour être repoussé dans la rainure de façade le cas échéant. Une mise au mollet ou une plate-bande est effectuée sur les trois faces embrevées.

Les devantures de tiroir unies peuvent être en bois massif ou en chêne plaqué. Les queues d'aronde sont masquées sur la face par un recouvrement de 4 ou 5 mm (fig. l).

Lorsque la devanture est décorée par une moulure rapportée sur le pourtour, il est inutile de faire des queues recouvertes, les assemblages sur la face sont masqués par l'habillage (fig. 2). Par contre, si l'habillage est en retrait des assemblages, les queues d'aronde doivent être recouvertes (fig. 3).

 

Tiroirs